baie vitrée à galandage

Tout savoir sur la baie vitrée à galandage

Pour avoir un maximum de lumière chez soi, l’installation d’une baie vitrée est la solution idéale. Si vous manquez de place, vous pouvez opter pour une baie vitrée à galandage : à la fois pratique et esthétique, elle vous permettra de créer une réelle continuité entre votre intérieur et l’extérieur et ainsi d’avoir une impression de surface plus importante. Vous êtes tenté par l’installation d’une baie vitrée à galandage, mais vous ne savez comment faire ? Voici quelques informations à savoir sur le sujet.

Les caractéristiques d’une baie vitrée à galandage

Une baie vitrée à galandage est composée de plusieurs éléments :

  • Des panneaux vitrés, appelés vantaux, qui sont mobiles et coulissent le long d’un rail en se superposant (une baie vitrée compte en général entre 1 et 4 vantaux). Les vantaux peuvent coulisser d’un seul côté ou de chaque côté du mur.
  • Un cadre dormant, qui correspond à la partie fixe, sur laquelle les panneaux vitrés coulissent.
  • Un caisson, dissimulé dans le mur adjacent à la porte vitrée, et dans lequel viennent se glisser les vantaux lors de l’ouverture. La zone où sont stockés les vantaux ouverts et superposés s’appelle la zone de refoulement.

Grâce à ce type de fonctionnement, les baies vitrées à galandage permettent d’avoir une ouverture maximale et ainsi une meilleure luminosité. L’ouverture d’une baie vitrée à galandage peut atteindre une largeur de 5 mètres.

Conseils pour installer une baie vitrée à galandage

L’installation d’une baie vitrée à galandage ne se fait pas aussi simplement et rapidement qu’une baie vitrée classique. En effet, quelques travaux sont nécessaires, notamment pour creuser le mur afin de former la zone de refoulement et y placer le caisson. Plus le nombre de vantaux est élevé, plus le mur devra être suffisamment large et épais afin de pouvoir accueillir les panneaux superposés. Après avoir fixé le cadre dormant et avoir assemblé les panneaux, une autre étape importante est le doublage et l’habillage du montant, ainsi que l’installation d’un dispositif d’étanchéité et calfeutrement efficace.

En effet, l’isolation du caisson ne doit pas être négligée, car cela aura un effet direct sur l’isolation globale de la baie vitrée. Il est possible d’acheter directement un caisson déjà isolé, ce qui est la solution idéale pour être sûr de ne pas avoir de circulation d’air entre l’intérieur et l’extérieur.

Pour une installation de baie vitrée à galandage dans les normes, il est préférable de s’adresser à un professionnel. Cela vous permettra de ne pas faire d’erreur et surtout de choisir le type d’installation qui correspond le mieux à vos besoins et à votre habitation. Si vous voulez comparer plusieurs offres, n’hésitez pas à demander des devis, car le prix de l’installation d’une baie vitrée à galandage dépend de plusieurs facteurs : nombre de vantaux, qualité des matériaux, frais pour les travaux et l’isolation, etc.

 

About the author

Pauline Auxion

View all posts